«

»

A Dijon :  » Est-il vrai que nul n’est méchant volontairement ? »

Titre: A Dijon : «  Est-il vrai que nul n’est méchant volontairement ?  »
Lieu: Bibliothèque centre ville la Nef à Dijon
Heure début: 20:30
Date: 05-12-2014

« Est-il vrai que nul n’est méchant volontairement ? » (par Thomas Viennet)

Cette thèse platonicienne sera pour nous l’occasion de nous interroger sur la nature de la volonté et son lien avec la morale. Que veut dire  »vouloir le bien » ou  »vouloir le mal » : cela est-il relatif à mon jugement à l’égard de ce qu’est le bien, ou cela doit-il s’apprécier à l’aune d’un bien objectif ?

Comment penser la différence entre le Bien et ce qui est bien pour moi – ou ce que je crois tel ?

Le mal, nous indique Platon, pourrait bien justement provenir d’une confusion entre le plaisir – que je juge être un bien pour moi – et le Bien. Le bien pour moi, sera alors aussi bien le bien de tous, si celui-ci n’est pas ramené à l’immédiate tyrannie du plaisir (quoi qu’il n’exclue pas nécessairement un certain usage raisonné des plaisirs), mais à la vie en commun des hommes. Le bien pour l’individu ne se différencie plus du bien pour la cité, c’est la leçon que nous offre Platon. Libre à nous de la penser comme principe régulateur environnemental, rappel du monde commun que nous habitons, de l’humanité que nous partageons et dont nous sommes tous responsable en chacune de nos actions.

A propos de l'auteur

Braverman Charles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>